KGWI Attirer et fidéliser

 

32% des employés français pensent fréquemment à changer d’emploi.

Pour quelles raisons les salariés restent-ils fidèles à leur entreprise ou, au contraire, acceptent-ils une offre et quittent leur employeur ? Résultats de l’enquête Kelly Global Workforce Index

Le bien être avant tout

Selon l’enquête, la rémunération n’est pas l’atout n°1 des employeurs pour retenir leurs collaborateurs. Si les employés restent dans leur entreprise, c’est avant tout car le travail leur plait (20%) mais également pour conserver un équilibre vie professionnelle/vie privée (10%). 15% des répondants expliquent qu’ils restent en poste parce qu’ils ne trouvent pas d’emploi similaire ailleurs, 10% parce qu’ils ont des opportunités d’évolution de carrière. Le salaire (9%) n’arrive qu’en 5ème position.
Quand il s’agit d’accepter un nouveau poste, l’équilibre vie professionnelle/vie privée est également cité comme principal critère de choix (38%). Viennent ensuite les possibilités d’évolution de carrière (32%) et les rémunérations et avantages (23%).
D’un point de vue plus général, un candidat potentiel choisira une entreprise pour son image (60%) et sa situation géographique (56%).

Mon travail est-il reconnu par mes supérieurs ?

52% des employés français estiment que oui.
Par secteurs d’activité, ce sont les commerciaux (63%) puis les professionnels de la Finance et de la Santé (62%) qui se sentent le plus reconnus.
Même si ce taux est au dessus de la moyenne, il reste faible. D’ailleurs 29% des répondants ne savent pas dire si leur employeur apprécie ou non leur travail.

Autres résultats de l’enquête : consultez le rapport détaillé