Retour
Blog Img

Comment mettre à profit votre job d’été pour votre future carrière ?

​Chaque été, vous êtes 66 % des étudiants à profiter des vacances pour travailler selon Diplomeo.com. Pour bon nombre d’entre vous, c’est tout simplement une nécessité. Ce job saisonnier vous permet de financer vos études ou d’avoir les moyens de payer vos charges pendant l’année scolaire.

Et si, au-delà de ces enjeux purement financiers se trouvait une occasion en or de booster votre CV et de vous démarquer des autres candidats lorsqu’il s’agit de décrocher votre premier emploi ou votre alternance ?

Dans les faits, on a souvent du mal à faire le lien entre un emploi dans la restauration ou l’encadrement des enfants et sa future carrière de technicien de laboratoire ou de gestionnaire de paie. Et pour cause, sur le papier, les compétences demandées n’ont rien à voir.

Pourtant, du point de vue des recruteurs, la réalité est tout autre. Nous allons vous partager les astuces toutes simples qui vous permettront de rentabiliser votre job d’été sur le long terme.

1.       La motivation

« Quand je vois le CV d’un jeune qui a travaillé chez Mac Donald pendant ses études, ça en dit long sur son profil, » affirme Carine, Branch manager de Kelly Dauphiné.

Eh oui, en tant que recruteur, on le sait : le job d’été est souvent ingrat et peu valorisant. On demande à des jeunes qui n’ont que peu d’expérience de faire ce que les personnes qui sont entrées dans la vie active ne souhaitent pas faire.

Alors peu importe que le poste n’ait pas grand-chose à voir avec la carrière à laquelle vous vous destinez, faire apparaître cette ligne sur votre CV nous montre que vous avez la valeur travail, et ça, pour un employeur, c’est extrêmement précieux.

2.       Le sens des responsabilités

Que ce soit un choix ou pas, le fait que vous choisissiez de sacrifier une partie de votre temps libre pour travailler montre que vous ne vous reposez pas sur vos lauriers. Vous prenez des décisions, vous agissez, vous vous levez chaque matin pour aller travailler quand vos copains sont au bord de la piscine.

Et si vous le faites pendant votre scolarité, on sait que l’on pourra compter sur vous en tant que salarié. Vous avez déjà acquis les codes de la vie au travail et votre chef n’aura pas besoin de vous expliquer pourquoi être en retard au travail est problématique. Quand on s’apprête à investir en temps, en argent et en moyens humains pour former un nouveau salarié, ça rassure de savoir que vous savez déjà vous comporter en vrai professionnel.

3.       Les compétences transverses

C’est certainement la clé la plus importante de cet article. Tout ce que vous apprenez pendant votre job d’été peut être directement transposé dans votre future carrière. On vous donne quelques exemples :

-          S’occuper d’une trentaine de tables en restauration = rapidité, agilité, sens du service, satisfaction client.

-          Prendre en charge un groupe d’enfants en centre aéré = créativité, leadership, attention, écoute, bienveillance.

-          Remplacer un salarié sur une ligne de montage : adaptabilité, capacité d’apprentissage, sens de la qualité, rapidité d’exécution

Quel que soit le job que vous trouvez, vous pourrez en extraire les savoirs, savoir-faire et savoir-être que vous aurez dû mettre en œuvre pour les mettre en avant lors de vos futures candidatures.

A vous de jouer !

Comment allez-vous appliquer ces clés pour valoriser votre profil ? Aviez-vous conscience que votre job d’été pouvait être un tel atout pour votre future carrière ?

Vous n’avez pas encore trouvé votre job pour cet été ? Il n’est pas trop tard ! Inscrivez-vous sur www.kellyservices.fr et découvrez toutes nos offres.

Et si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager à d’autres étudiants qu’il pourrait aider !